FA SITE OFFICIEL DE LA MAIRIE

logo du site
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA
  • FA

Accueil du site > Tourisme > Patrimoine local

Patrimoine local

Patrimoine

LA TOUR DE FA

Quand la "Tour de FA " a rendez vous avec le soleil

Cette tour serait elle sur l’emplacement d’un antique observatoire solaire ?

FA : Villa de Fano, 1232, Castrum de Fano,1319,Fan, 1571, puis définitivement arrêté en 1594 sous la forme toujours actuelle de Fa.*

D’après l’archéologue suisse Dominique CLERC, de la ville d’Avenche, l’origine de ce lieu était fort probablement romaine, et comportait un fanum qui était un édifice de culte se situant toujours sur une proéminence.Toutefois, cela n’empêche nullement que ce site, et particulièrement cette hauteur, fut déjà connu dans la haute antiquité pour sa situation probablement singulière, même si nous, au XXIéme siècle, ignorons les raisons exactes ou les données scientifiques particulières de nos anciens.

C’était très probablement un lieu dédié à Jupiter ainsi qu’il est également dit à propos de Fanjeaux ( aussi dans l’Aude)dont le nom ancien était Fanojovis.

Il en est de même pour Laroque de Fa ( dans les corbières Audoises)aux origines également similaires.

Ce qui nous est donné de remarquer de nos jours,concernant cette tour qui fut construite ou reconstruite au moyen âge,c’est qu’elle est, boussole en mains, parfaitement orientée aux quatre coins cardinaux.Ce ne sont point les angles qui se trouvent concernés, mais les faces. La face qui est dirigée vers l’actuel village de FA, c’est celle qui est orientée vers le nord.Les "fanols" quelque peu observateurs auront remarqué que sous cet angle on ne voit jamais le soleil à partir de l’équinoxe d’hiver, c’est à dire du 23 septembre jusqu’au 30 ou 21 mars**.

"La légende raconte que lorsque la construction de la tour fut terminée, la face Nord se plaignit de ne jamais voir le soleil .Il lui fut alors répondu : puisque tu ne m’as pas vu depuis six mois,alors tu auras un privilège unique que les autres faces n’auront jamais et il te sera donné de me voir deux fois par jour pendant toute la période d’été."

Il est bien vrai qu’à partir du 21 mars, la face Nord de la tour va , petit à petit, comme par magie, s’éclairer des rayons solaires deux fois par jour. Le matin lorsque le soleil se lève , et puis le soir lorsqu’il se couche.

Ainsi, plus nous avançons vers l’été et plus effectivement cette face de la tour bénéficiera des rayons solaires jusqu’à son apogée au 21 ou 22 juin, jours du solstice d’été.Par la suite , l’ensoleillement se réduira lentement jusqu’au 21 septembre, pour ensuite ne plus réapparaître sur cette surface jusqu’au mois de mars de l’année suivante.

G.K

* Dictionnaire topographique du département de l’aude.Imprimerie nationale, Paris

**Equinoxe : chacune des deux périodes de l’année où, le soleil passant par l’équateur, le jour a une durée égale à celle de la nuit, d’un cercle polaire à l’autre.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF